REPORTING INVESTISSEUR OU TABLEAU DE BORD INTERNE ?

Peacox vous accompagne dans la définition, la construction et l’automatisation de vos tableaux de bord et reportings financiers.

Quelle différence entre reporting et tableau de bord ?

Le reporting est un document de synthèse à destination des tiers qui ont un intérêt dans l’entreprise, souvent des financeurs au sens large : maison-mère, banquiers, institutionnels, investisseurs (BAs, VCs, … ). Il est produit régulièrement, une fois par an et aussi trimestriellement, voire mensuellement. Il peut servir de support aux comités stratégiques. Son format peut différer mais le contenu est quasiment standardisé : compte de résultat, trésorerie, indicateurs commerciaux et RH, en version réalisé et budget.

On peut aussi ajouter des informations plus spécifiques en fonction de l’actualité ou de l’activité de votre entreprise.
Le reporting est votre façon de montrer à vos financeurs que vous vous inscrivez dans la trajectoire définie lors de la construction de votre budget.

Le tableau de bord est, quant à lui, plutôt un outil interne, la synthèse d’indicateurs choisis avec soin en fonction de l’actualité de l’entreprise. Il sert plutôt au dirigeant et au comité de direction. Il est souvent plus détaillé que le reporting.

Comment mettre en place un reporting investisseur ou un tableau de bord interne ?

Quoi qu’il en soit ces deux documents ne sont que la partie émergée d’un iceberg.

Il ne s’agit pas de mettre des chiffres dans les cases d’un fichier excel. Ils sont le résultat d’une mécanique bien huilée.

Il s’agit donc de mettre en place les routines qui permettent de produire de façon fiable et régulière ces indicateurs, parfois appelés aussi metrics ou KPI.

Comment un DAF externalisé met en place un reporting investisseur ?

Peacox valide, avec vous et l’ensemble de vos financeurs, les attentes en matière de reporting (contenu, fréquence et délai, format, points spécifiques, …)

Nous mettons alors en place les outils et les process pour répondre à ce besoin en concertation avec votre expert comptable et vos équipes. L’objectif est que ce reporting soit produit de façon régulière, sereine et fiable.

Les possibilités sont nombreuses :

  • Contenu : compte de résultat, bilan, trésorerie, indicateurs RH et/ou commerciaux ?
  • Format : excel ou .pdf ?
  • Fréquence : annuel, trimestriel ou mensuel ?
  • Outils : Excel, BI, datavisualisation ou logiciel ?
  • Version : réalisé, budget annuel ou sur 3/5 ans, forecast ou rolling forecast, trésorerie ?

Ensemble, dirigeant et directeur financier externalisé, nous validons la cohérence et la pertinence des informations avant de les diffuser.

Un exemple de reporting investisseur ou un tableau de bord interne ?

Nous sommes intervenus dans une startup deeptech de 3 ans suite à l'arrivée d'investisseurs au capital pour mettre en place un reporting mensuel. Après avoir pris connaissance de l'activité de l'entreprise en échangeant avec l'ensemble des membres de l'équipe, organisé les documents et mis en place des aménagements dans la comptabilité, nous avons mis en place un calendrier et des procédures pour produire un reporting mensuel communiqué aux investisseurs.